La participation citoyenne : comment ça marche ?

Contenu

Il existe différentes méthodes pour faire participer les citoyens selon l’objectif recherché. Certaines démarches sont ouvertes à tous et visent à encourager la participation la plus large. D’autres sont réservées à des panels représentatifs de la diversité de la population ; elles sont fondées sur le principe de la délibération collective et exigent une implication plus forte des citoyens.

Atelier

 

Les conférences et les ateliers

Pour aboutir à des propositions ou à un avis élaborés collectivement, la démarche repose sur le principe de la délibération.

Dans ce cadre, les participants reçoivent des informations plurielles et contradictoires sur le sujet en débat : documentation, études, entretiens d’experts, témoignages. Ils s’expriment ensuite par petits groupes et délibèrent accompagnés par un animateur.

Les conférences et les ateliers citoyens sont des dispositifs de grande ampleur déployés sur plusieurs journées. Les citoyens sont amenés à formuler des propositions sur une problématique large.

Quelques exemples:

Il existe d’autres types d’ateliers qui se déroulent sur une journée, comme les ateliers participatifs ou prospectifs.

Dans le cadre d’un atelier prospectif, les citoyens seront amenés à se projeter dans des situations souhaitables et à identifier des solutions pour y parvenir.

 

Consultations en ligne

Les plateformes de consultation en ligne, ouvertes à tous, permettent  de recueillir l’avis d’un grand nombre de citoyens sur une politique publique. Les contributeurs sont invités à formuler des propositions pour la réorienter ou l’améliorer. Des débats peuvent aussi être organisés en ligne sur la base de ces contributions.

Quelques exemples:

Comment sont sélectionnés les participants ?

Le but des conférences et des ateliers est de faire participer des personnes représentatives de la diversité de la société. La diversité des points de vue sur le sujet mis en débat est aussi recherchée.

Les citoyens peuvent y participer en répondant à un appel à volontariat lancé par l’organisateur dans les médias, sur les réseaux sociaux ou auprès de ses réseaux d’acteurs.

Les citoyens peuvent aussi être tirés au sort, à partir des listes électorales ou de bases téléphoniques (numéros de téléphone fixe et mobile attribués aux opérateurs téléphoniques). Ils sont ensuite sélectionnés pour constituer un panel représentatif de la diversité de population, sur la base de critères objectifs : âge, genre, niveau d’études, catégorie socio-professionnelle, situation familiale, lieu de résidence…etc.

Contenu

Voir aussi